Commentaires des lecteurs
Mes souvenirs de Rimouski et de St-Marcellin par Jean-Louis Labbé.

retour

 


  

Bonjour,
J'ai bien reçu votre livre et je vous en remercie. J'ai mis du temps à vous répondre car je voulais l'avoir lu en entier avant de vous écrire. Il m'a bcp intéressé et même passionné. Je me suis pris d'intérêt pour la saga de cette famille attachante.
J'ai passé des heures à lire, souvent dans la cabane que je me suis construite ds les arbres. J'y retrouvais l'atmosphère du livre, très proche de la nature.  J'y ai aussi retrouvé tout ce que je connaissais déjà du Québec et qui me procure aussi bcp d'émotions : les paysages d'hiver, l'atmosphère des veillées d'autrefois, les titres des émissions de radio ou de TV de l'époque, la passion pour le hockey et bien sûr, la musique. C'est étonnant de constater à quel point l'art naïf de Jean-Louis en peinture se retrouve aussi tout à fait ds son écriture.

Cordialement,
Bruno Kowalczyk, Voutré, France 


BREF COMMENTAIRE À PROPOS DU LIVRE

 Une écriture simple, dépouillée, directe.
Un livre touchant de vérité et de sensibilité.
Plus de quarante ans d'anecdotes et d'événements marquants, relatés dans le détail avec affection.
Une tranche de vie, tirée de la petite histoire d'une famille de chez nous.
Portrait d'une époque.
Des pensées, des réflexions, des sentiments, des confidences, des propos sentis...

 Un voyage vivant et instructif au coeur du Bas-du-Fleuve entre 1935 et 1975.
Une incursion dans l'univers de l'auteur qui nous partage son attachement à sa famille,
    sa dévotion pour la nature, sa passion pour le sport, son amour de la musique.
Une rencontre, intime, avec un homme, Jean-Louis, qui, au fil des événements qu'il raconte,
    timidement, se dévoile et se découvre...
Un poète, un artiste, un artisan, un homme de coeur.

Une bonne idée et une belle initiative que d'avoir voulu par ce livre immortaliser toute cette richesse. 

Merci à l'éditeur. 

Gilles Banville, St-Jean-Sur-Richelieu, Québec


Bonjour Georges,

 J'ai lu avec intérêt le livre  "Mes souvenirs de Rimouski et de St-Marcellin".

J'ai fait un retour à cette époque que j'ai connue un peu. Époque où on est loin
de  l'ordinateur, du BlackBerry, du téléphone cellulaire et proche les uns des autres.

Même si Jean-Louis écrit surtout des bons souvenirs, je peux m'imaginer la vie
souvent difficile que les gens de ce temps-là ont connue avec les familles nombreuses, 
la maladie et la pauvreté.

Le courage de ces personnes qui, malgré tout, trouve le bonheur et la joie de vivre dans
des choses si simples, cela m'édifie.
 

Marielle Roussel, St-Luc, Québec


 retour